="http://www.w3.org/2000/svg" viewBox="0 0 512 512">

Vitesse

31 Polarisation d’antenne

La polarisation d’une antenne (et non la polarité) est l’orientation physique de l’élément qui émet l’énergie RF et l’orientation du champ électrique. La majorité des antennes omnidirectionnelles utilisent la polarisation verticale. La polarisation verticale est préférée pour une couverture à longue distance car l’effet du sol atténue fortement le signal dans le cas horizontal à partir d’une certaine distance. Les antennes d’émission et de réception devraient avoir la même polarisation pour obtenir les meilleures performances, mais comme la polarisation change avec la diffraction et les réflexions, cette règle n’est pas toujours applicable en intérieur.

La majorité des bornes utilisent des antennes omnidirectionnelles à faible gain et elles devraient être polarisées verticalement une fois installées au plafond. Les fabricants de PCs portables positionnent les antennes sur les côtés de l’écran et lorsque celui-ci est en position relevée les antennes intérieures sont sont aussi polarisées verticalement.

Pour transférer la puissance maximale entre une antenne émettrice et une antenne réceptrice, les deux antennes doivent avoir la même orientation spatiale et le même sens de polarisation (imaginer l’oscillation d’une corde entre deux personnes). Lorsque les antennes ne sont pas alignées ou n’ont pas la même polarisation, il y aura une réduction du transfert de puissance entre elles. Une polarisation adéquate est fondamentale pour l’alignement d’un pont point-à-point ou point-à-multipoint. Si le meilleur « Received Signal Level » (RSL), en alignant les antennes, est de 15 dB à 20 dB inférieur au RSL estimé, il y a de forte chance d’être en présence d’une polarisation croisée. Si cette différence n’existe que d’un côté et que l’autre possède un signal plus important, on est susceptible d’être aligné sur un lobe latéral.

Lorsque les antennes émettrice et réceptrice sont toutes deux à polarisation linéaire, une déviation de l’alignement physique de l’antenne se traduira par une perte par déséquilibre de polarisation, qui peut être déterminée par la formule suivante :

Perte_{(dB)}=20 \times log(cos\,\theta)

Avec :

  • \theta, la différence dans l’angle de polarisation entre les deux antennes
  • Cos, sur l’abscisse des axes du cercle trigonométrique

Pour 15° de déséquilibre de polarisation, la perte est d’environ 0,3 dB, pour 30° la perte est de 1,25 dB, pour 45° la perte est de 3 dB et pour 90° la perte tend vers l’infinie, ce que nous allons démontrer.

Cos(90\text{\textdegree)=0}

log_{b}(c)=ab^{a}=c

Si log_{b}(0)=a alors il faudrait b^{a}=0

Or, il n’existe aucune façon d’élever un nombre b\text{\ensuremath{\neq}0} à une puissance pour obtenir zéro

Le log_{10}(c) n’existe pas pour c\text{\ensuremath{\le}0} car 10^{a}\text{\ensuremath{>}0}

License

Icon for the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License

Polarisation d'antenne by Gilbert MOÏSIO is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License, except where otherwise noted.

Partagez ce livre