="http://www.w3.org/2000/svg" viewBox="0 0 512 512">

Vitesse

33 MIMO

« Multiple-Input, Multiple-Output » (MIMO) est une autre forme, plus sophistiquée, de diversité d’antennes qui tire avantage du « Multipath ». Le MIMO peut être décrit comme une architecture radio sans fil qui peut recevoir ou émettre en utilisant plusieurs antennes en même temps. Des traitements du signal complexes permettent aux systèmes MIMO d’améliorer leur fiabilité, leur portée et leur débit. Ces techniques envoient les données plusieurs signaux RF simultanés et le récepteur reconstruit les données à partir de ces signaux.

Les radios 802.11n et 802.11ac utilisent la technologie MIMO. Lors de l’installation d’un équipement MIMO, un des objectifs majeurs est de s’assurer que chacun des signaux provenant des différentes chaines de radio voyagent avec des polarisations différentes. Il est possible de le faire en alignant ou orientant les antennes de façon à ce que les chemins utilisés par chacun des signaux soit au moins légèrement différent. Ça va aider à introduire un délai entre les différents signaux MIMO, ce qui va améliorer la capacité du récepteur MIMO à traiter les différents signaux.

La majorité des nouveaux points d’accès MIMO d’intérieur pour les entreprises possèdent des antennes intégrées dans le châssis. Dans le cas où elles ne le sont pas, il est probable que le point d’accès MIMO possède trois antennes directement attachées dessus. Dans certains cas, les antennes sont détachables, ce qui permet de choisir des antennes omnidirectionnelles de gain supérieur. Certains fabricants exigent que les antennes soient alignées parallèlement les unes aux autres. Si ce n’est pas le cas, l’une des antennes devrait être alignées verticalement et les deux autres devraient être inclinées entre 15° et 30° par rapport à la verticale. Aucune antenne ne devrait être parallèle aux autres, afin d’aider à la création du « Multipath ». Il est important que toutes les antennes soient identiques.

La majorité des points d’accès MIMO d’extérieur possèdent deux antennes par radio, mais trois unités de chaine radio deviennent de plus en plus répandues. Le bénéfice du « Multipath » ne peut pas être constaté si l’environnement n’offre pas de surfaces de réflexion. Par conséquent, il est important d’essayer de changer le chemin de rayonnement des deux ou trois antennes, tout en maintenant la même portée et couverture de toutes les antennes. L’atteinte de ces objectifs en extérieur fait appel à plus de connaissance et de technologie que le simple fait de laisser le concepteur ou l’installateur choisir l’antenne et son placement.

Pour distinguer les signaux entre eux, les antennes directionnelles MIMO incorporent deux ou trois éléments dans une antenne physique. Avec une antenne constituée deux éléments, un des éléments est monté avec une polarisation verticale et l’autre avec une polarisation horizontale. L’antenne possède deux connecteurs pour la raccorder au point d’accès. Si le point d’accès est un modèle à plusieurs radios, il a deux connecteurs d’antenne par radio. Avec une antenne à trois éléments, deux éléments sont montés à 90° l’un de l’autre, et le troisième est monté à 45° des deux autres éléments. L’antenne possède trois connecteurs pour se raccorder au point d’accès. Avec les antennes omnidirectionnelles pour l’extérieur, les antennes sont achetées en package, mais elles ont des longueurs et largeurs différentes du fait de leur différence de polarisation. Un type particulier d’antenne pour les points d’accès à trois chaines de radio, appelé « Down-tilt Antenna », est composé de trois éléments omnidirectionnels montés dans une corps d’antenne. Ce type d’antenne est typiquement monté horizontalement et en hauteur au dessus de la zone à couvrir. La couverture horizontale est omnidirectionnelle et la couverture verticale ressemble à celle d’une antenne omnidirectionnelle typique, mais avec une couverture plus importante en dessous qu’au dessus.

License

Partagez ce livre